« l’argent, ça ne
respire pas »

 
declaré Steven Seagal

L’acteur américain Steven Seagal considère que les grandes entreprises sont en train de conquérir le monde. Il dit que le plus important enjeu environnemental consiste à « couper les liens » existant entre « les hautes instances gouvernementales et les hautes instances commerciales, qui sont capables de s’acheter et de se soutenir mutuellement, au détriment de notre environnement ».

Steven Seagal, qui a joué dans deux films ayant pour thème l’environnement – Terrain miné en 1994 et Menace toxique trois ans plus tard – ajoute qu’il fait tout ce qui est en son pouvoir pour protéger l’environnement.

« A ma connaissance, je suis le seul acteur de toute l’histoire de Hollywood qui ait joué dans deux longs métrages consacrés à l’environnement », dit-il. « c’est moi qui les ai trouvés, j’ai réécrit les deux scénarios, je les ai façonnés et je les ai tournés pour essayer de faire quelque chose qui puisse améliorer le monde et sensibiliser les gens à l’environnement à un niveau plus élevé. »

Par ailleurs, en dehors de son travail, il lutte en faveur de projets spécifiques, en compagnie de juristes et d’écologistes. « Je crois que j’ai fait fermer plus d’usines de déchets toxiques et de pollueurs dangereux que quiconque. j’y suis parvenu en démasquant les fraudeurs, et en me rendant sur place pour éduquer les gens et les convaincre d’intenter des procès. C’est une lutte sans fin et je n’abandonnerai jamais. »

Il est convaincu que le problème ne vient pas de la mondialisation proprement dite. « Le fait que les grandes entreprises fusionnent et deviennent encore plus grandes n’est pas un problème, tant qu’elles réalisent que l’argent ne se respire pas, ne se boit pas et ne se mange pas.

« En fin de compte, elles amassent beaucoup d’argent et jouent avec leur avenir et celui de leurs enfants. Un jour l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons et les aliments que nous mangeons seront si pollués que tout le monde aura un cancer, que l’espérance de vie baissera et que tous les médicaments modernes du monde resteront sans effet.

« Ce que je souhaite et ce dont je rêve, c’est que nous soyons capables d’empêcher les grandes entreprises d’acheter les gouvernements et par conséquent les lois. Il faut que nous sensibilisions les gens pour qu’ils ne soient pas trompés par les candidats aux postes électoraux. »

Steven Seagal est né à Detroit – « la ville de l’automobile, qui donne de bonnes raisons à un enfant de se préoccuper de l’environnement » – et en vingt ans de carrière, il a joué dans 18 films. Dans Terrain miné – dont il dit qu’il est considéré comme « le film environnemental le plus important de toute l’histoire d’Hollywood » – le personnage qu’il incarne l’emporte sur un dirigeant de société pétrolière corrompu qui essaie de voler des terres appartenant aux Inuit : le film se termine par un discours sur la protection de l’environnement fait par Seagal. Le film Menace toxique traite des décharges sauvages de déchets toxiques dans les mines de charbon abandonnées des Appalaches.

On reproche parfois à Steven Seagal la violence de ses films. Il considère cette critique comme « stupide » et ajoute que « les gens aiment vivre en vainqueur par l’intermédiaire de quelqu’un qui peut, le temps d’un film, donner aux méchants la leçon qu’ils méritent. Ce sont des films sympas qui font passer un bon moment au public, et il m’arrive aussi d’y glisser un message. »



Ce numéro:
Sommaire | Editorial K. Toepfer | A la lumière de nouvelles approches | Un développement à visage humain | Commerce – facteur de transformation | Gagnez sur toute la ligne | Les gens | Des promesses à tenir | Aussi précieux que l’or | Etendre le cercle | En bref : La mondialisation, la pauvreté, le commerce et l’environnement | L’action au niveau local | La coopération fait des adeptes | Publications et produits | Sortons du goulot d’étranglement | Investir dans l’environnement | Plateforme pour la montagne de Bichkek | L’argent, ça ne se respire pas | Un jour, nous réussirons | Un commerce équitable ? Bonne question !