CIEL BLEU
pour Honda

 Takeo Fukui
décrit le programme de sa société, axé sur la technologie « verte »

Les problèmes environnementaux tels que l’effet de serre, l’appauvrissement des ressources naturelles et l’accumulation des déchets ont été identifiés dès les années 1990 comme étant communs à l’ensemble de l’humanité. On s’efforce aujourd’hui de parvenir à un développement durable à l’échelle planétaire, notamment grâce à l’établissement d’objectifs en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre : le Protocole de Kyoto date de 1997, la Déclaration de Johannesburg sur le développement durable de 2002.

Dès les années 1960, la pollution environnementale est apparue comme une menace et Honda a conçu le slogan « Du ciel bleu pour les enfants ». Nous avons alors lancé une campagne vigoureuse en faveur d’une amélioration substantielle de la qualité de l’environnement et présenté le moteur CVCC (double chambre à combustion contrôlée, charge stratifiée) à émissions réduites aux Etats-Unis et au Japon. Depuis, nous avons conçu le système VTEC (réglage de distribution variable et contrôle électronique de la levée) ainsi que la série i-VTEC, qui fait appel à une technologie novatrice permettant la production à l’échelle mondiale de véhicules combinant des performances élevées et une technologie de pointe en matière de réduction des émissions polluantes. Ensuite, nous avons poursuivi nos travaux pour aboutir, en 1998, à la commercialisation d’un véhicule hybride, l’Insight, qui était à l’époque le plus économique du monde du point de vue de sa consommation de carburant.

15 millions qui bénéficient
Nous ne limitons pas nos efforts à nos automobiles. Nous avons converti des moteurs à deux temps en moteurs à quatre temps dans le cadre de la production en série de motocycles et nous avons doté de petits motocycles de systèmes d’injection de combustible liquide. De surcroît, nous avons entamé la fabrication de moteurs à usages multiples à quatre temps bien avant les dates butoirs fixées par l’Agence de protection de l’environnement des Etats-Unis en matière de réglementation des émissions d’échappement. Parce que nous avions ainsi pris les devants, ce sont plus de 15 millions de personnes dans le monde entier qui bénéficient des progrès technologiques appliqués par Honda à ses motocycles, à ses véhicules et à ses moteurs à usages multiples.
Honda a été le premier à obtenir du Gouvernement des Etats-Unis l’autorisation de livrer une voiture électrique, la « FCX »


Des économies d’énergie
Nous avons élaboré et adopté des systèmes appropriés de gestion de l’environnement, notamment un système unique en son genre d’évaluation du cycle de vie, qui nous sert à procéder à l’évaluation qualitative des charges environnementales dans tous nos secteurs d’activité, ce qui nous a permis de mettre en place des contre-mesures efficaces propres à les réduire. Du fait que nous avons pu identifier rapidement les secteurs gros consommateurs d’énergie et prendre très tôt les mesures appropriées, nous avons réalisé des économies d’énergie et réduit nos coûts de production. Nous appliquons aujourd’hui cette démarche à l’ensemble de nos activités, qu’il s’agisse des achats, de la logistique ou encore de la vente.

Activités de conservation
A mesure que nous approchons de 2010, Honda est déterminée à susciter l’admiration de ses clients. A cette fin, nous avons renforcé nos activités de conservation de l’environnement dans le but de devenir une entreprise chef de file dans ce domaine. Nous avons ainsi été les premiers à obtenir du Gouvernement des Etats-Unis l’autorisation de livrer une voiture électrique, la « FCX », à la municipalité de Los Angeles, en 2002. La même année, nous en avons également livré au Gouvernement japonais. Dans les deux cas, elles sont utilisées à des fins commerciales. Plus récemment, la ville de San Francisco et une société japonaise de production d’hydrogène se sont jointes à notre clientèle.

Nous ne cesserons à l’avenir de renforcer notre engagement envers la protection de l’environnement afin de continuer à donner satisfaction à nos clients.


Takeo Fukui est Président-Directeur général de Honda Motor Co. Ltd.

Ce numéro:
Sommaire | Editorial | La cle du développement | Le défi de l’énergie | L’energie végétale | Bioénergie : bien faire et faire bien | Une nouvelle énergie pour le développement | Personnalités de premier plan | Place au changement | Une croissance soucieuse | Une énergie verte | En bref : l’énergie | Des Reves Durables | Un avenir plus radieux | Un pétrole plus « vert » | Ciel bleu pour Honda | Publications et produits | Une nouvelle énergie pour vaincre la pauvreté | Les architectes des énergies nouvelles | Passons aux choses sérieuses | L’Islande brise la glace | Je voudrais voir 100 % d’énergie renouvelable


Articles complémentaires:
Sommet mondial sur le développement durable, 2002
L’energie et l’environnement, 2001
Disasters, 2001
Transport and Comunications, 2001
Climate and Action, 1998
Climate Change, 1997



AAAS Atlas of Population and Environment:
Natural Resources
Air Pollution
Climate Change


< Back
|
Top
|
Next >