Personnalités de premier plan



Kofi Annan, le Secrétaire général des Nations Unies et William K. Reilly, Président du Conseil du Fonds mondial pour la Nature, Etats-Unis, ont fait une allocution à l’occasion de la cérémonie de remise du Prix Sasakawa à New York en novembre dernier.

Le prix 2003 a été remis conjointement à deux lauréats – Xie Zhenhua, Ministre chinois de l’Environnement et Dener Giovanini, créateur du Réseau national brésilien de lutte contre le trafic des animaux sauvages – par Klaus Toepfer, Directeur exécutif du PNUE et Shuichi Ohno, Directeur des Affaires internationales à la Fondation Nippone, les sponsors du Prix.

Monsieur Annan a déclaré que Monsieur Xie « avait fait montre d’un grand zèle et de beaucoup d’imagination dans la promotion du développement durable en Chine » et que « le travail de Monsieur Giovanini pour combattre le trafic illégal d’espèces sauvages était bénéfique non seulement au problématique Bassin de l’Amazone mais qu’il permettait aussi de lutter contre les causes et les impacts de la pauvreté rurale, qui constitue une des principales menaces pour cette précieuse ressource ». Monsieur Toepfer a précisé qu’en sélectionnant ces deux lauréats, Lord Clinton-Davis, le Président du Comité de sélection, et ses collègues « indiquaient clairement que les gouvernements et la société civile avaient un rôle crucial à jouer en tant que partenaires de la protection de l’environnement ».

Dans le discours de Pastrana Borrero, Monsieur Reilly, qui était l’Administrateur de l’Agence de protection de l’Environnement américaine du Président George H. W. Bush, a appelé à ce qu’une plus grande priorité soit accordée à la protection des océans, « ressource d’une importance extrême, fortement menacée et souvent négligée par les décideurs ».



Sa Béatitude Mar Nasrallah Boutros Sfeir, Patriarche d’Antioche et chef de l’Eglise Maronite, appelle le Gouvernement libanais à se joindre à lui et à conférer à la Sainte vallée de la Qadisha le statut de Parc national. La vallée fut source d’inspiration pour les premiers ermites de l’Eglise et elle servit de refuge au Patriarcat lors des persécutions. L’Eglise a entrepris de protéger les terres qui lui appartiennent dans la vallée, rebaptisée « Environnement maronite protégé de la Qadisha ». L’automne dernier à Londres, le Patriarcat avait abordé la question de l’avenir de la vallée avec le Duc d’Edimbourg, ancien président international du WWF.


La Coalition des citoyens pour la justice économique de la République de Corée était un des quatre lauréats des Prix Right Livelihood 2003, décernés dans les locaux du Parlement suédois en décembre dernier. La Coalition rassemble des citoyens qui œuvrent pour la justice économique, pour la protection environnementale, pour le développement social et démocratique et pour la réunification de la péninsule coréenne. Depuis sa création en 1989, le mouvement a notamment réussi à faire adopter une loi permettant de lutter contre la très forte spéculation immobilière et à mettre en place la Coopérative pour une agriculture juste – qui regroupe des agriculteurs bio – , et le Centre des réformes urbaines, qui a entrepris un programme de sensibilisation de la population à la création de villes durables.

Voici les autres lauréats : Monsieur Ibrahim Abouleish, fondateur de la SEKEM, une entreprise d’agriculture bio ; Nicanor Perlas, des Philippines, qui s’est battu avec succès contre l’abus des pesticides et pour la gestion intégrée des ravageurs ; et son compatriote, l’altermondialiste Walden Bello.

David Lange, ancien Premier ministre néo-zélandais, s’est vu décerner un prix honorifique récompensant « ses longues années de lutte pour libérer le monde des armes nucléaires ».


Photos : PNUE, John Smith/CIRCA Photo Library, Karl Gabor, Stockholm


Ce numéro:
Sommaire | Editorial K. Toepfer | L’action pour demain | Des idées à concrétiser | Une main lave l’autre | Personnalités de premier plan | De fragiles ressources | La concrétisation d’une rêve | L’eau, outil de lutte contre la pauvreté | En bref : Eau et assainissement | Quand la musique devient magie – Angélique Kidjo | Objectif : assainissement | Dans une ville comme Mumbai | De haut en bas | Produits et publications | De l’eau pour une terre assoiffée | Les parcs source de paix | Au nom de ceux que l’on n’entend pas