L’action
pour demain

 
Roh Moo-hyun
Président de la République de Corée

Le 21e siècle est celui de l’environnement. La résolution des problèmes environnementaux est devenue une des tâches les plus fondamentales et les plus urgentes pour la survie humaine – sans parler de notre prospérité.

Depuis plusieurs décennies, les pays des quatre coins du monde discutent des problèmes environnementaux en général et du réchauffement mondial, de la perte de biodiversité et de l’épuisement des ressources en particulier. En 1972 eut lieu la Conférence des Nations Unies sur l’environnement humain. En 1992, se tint la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement. Le Sommet mondial sur le développement durable organisé en 2002 en République d’Afrique du Sud élabora un plan d’application détaillé pour la prospérité de tous les peuples. Des initiatives communes ont été prises pour s’attaquer aux problèmes régionaux comme la désertification et la pollution transnationale de l’atmosphère et des océans.

Il reste pourtant du chemin à parcourir. Comme indiqué dans la Déclaration de Johannesburg, l’action indispensable pour faire disparaître la pauvreté, modifier les habitudes de consommation et de production non durables – qui gaspillent les ressources – et conserver et protéger les ressources naturelles constitue une condition sine qua non du développement durable. Conscients de ces besoins, nous devons essayer de trouver des moyens d’aborder les problèmes environnementaux et de concrétiser ces moyens.

Si l’on veut préserver la vie sur Terre, il n’est plus possible d’éviter le développement durable. Aucun pays ne peut faire exception. Le temps nous est compté. Si nous ne traduisons pas dès maintenant les nombreux accords internationaux en action, nous créerons un fardeau très lourd, pour le présent mais aussi pour les générations futures.

A la lumière de ces réflexions, la tenue de la huitième session extraordinaire du Conseil d’administration/Forum ministériel mondial sur l’environnement du PNUE en République de Corée prend tout son sens. L’île de Jeju, où se tiendra le forum, a été désignée Réserve de la biosphère par l’UNESCO. Je crois qu’elle constituera une splendide toile de fond pour une réunion couronnée de succès et que tous les participants en repartiront avec de bons souvenirs.

Depuis les années 1960, la République de Corée connaît de multiples problèmes environnementaux liés à une forte croissance économique très rapide. Conscient du fait que si ces problèmes ne sont pas résolus la croissance ne pourra pas se maintenir, le Gouvernement coréen a créé la Commission présidentielle sur le développement durable. Diverses mesures ont été prises pour protéger l’environnement et la vie proprement dite. D’importants efforts ont notamment été faits pour créer un cadre pour la conservation de l’environnement et pour harmoniser le développement et la conservation de manière rationnelle. J’espère que l’expérience et les réussites de la Corée dans ce domaine pourront servir de référence à de nombreux pays.

Je suis sûr que les délégations de nombreux pays réunies pour la huitième session extraordinaire du Conseil d’administration/Forum ministérial mondial sur l’environnement du PNUE et les membres des organisations non gouvernementales feront montre d’un engagement enthousiaste. J’imagine que les discussions fructueuses sur les préoccupations communes à toute l’humanité seront nombreuses


Photo : Gouvernement de la République de Corée


Ce numéro:
Sommaire | Editorial K. Toepfer | L’action pour demain | Des idées à concrétiser | Une main lave l’autre | Personnalités de premier plan | De fragiles ressources | La concrétisation d’une rêve | L’eau, outil de lutte contre la pauvreté | En bref : Eau et assainissement | Quand la musique devient magie – Angélique Kidjo | Objectif : assainissement | Dans une ville comme Mumbai | De haut en bas | Produits et publications | De l’eau pour une terre assoiffée | Les parcs source de paix | Au nom de ceux que l’on n’entend pas

Articles complémentaires:
Culture, Values and the Environment, 1996
The Environment Millennium, 2000
Biological Diversity, 2000
La pauvreté, la santé et l’environnement, 2001
Sommet mondial sur le développement durable, 2002
Fonds pour l’environnement mondial, 2002
L’eau douce, 2003
Patrimoine Mondial et Aires Protégées, 2003