En bref :
Les femmes, la santé et l’environnement



Les femmes se trouvent sur le front de la dégradation environnementale. Leur santé dépend de celle de la terre, des forêts, de l’air et de l’eau qui les entourent. Et comme ce sont elles qui sont en contact le plus étroit avec la terre et la nature, ce sont généralement elles qui souffrent le plus des dégradations.

Le déboisement augmente considérablement le temps que les femmes sont obligées de consacrer à la collecte du bois de feu et de l’eau, puisque l’abattage des arbres a également pour conséquence de tarir les sources. Au Gujarat, en Inde, les femmes passent désormais de quatre à cinq heures par jour à chercher du bois de feu. Il n’y a pas si longtemps, elles n’effectuaient cette corvée que tous les quatre ou cinq jours. En République d’Afrique du Sud, les femmes parcourent quotidiennement une distance équivalant à 16 allers-retours terre/lune pour chercher l’eau indispensable à leur famille. Ces femmes doivent également porter des charges très lourdes au détriment de leur santé.

L’eau est souvent polluée, et elle tue chaque année plus de 3 millions de personnes, des enfants pour la plupart. Et la pollution provoquée par le bois de feu et d’autres combustibles de la biomasse – que 2,5 milliards d’humains sont obligés d’utiliser – tue un nombre disproportionné de femmes et d’enfants, qui passent la majeure partie de leur temps à l’intérieur du logis.

Les femmes, qui ont tendance à avoir plus de graisse que les hommes, sont également plus vulnérables aux substances chimiques toxiques qui s’accumulent dans les tissus adipeux, de même que les enfants qu’elles portent. Dans des pays aussi différents que les Etats-Unis ou le Soudan, on a observé une augmentation des morts néonatales chez les enfants d’agricultrices exposées aux pesticides. Dans de nombreux pays, des niveaux élevés de dioxine et d’autres substances chimiques ont été trouvés dans le lait maternel, et des femmes exposées aux PCB dans la région des Grands Lacs nord-américains ont donné naissance à des enfants présentant un retard de développement moteur et une intelligence très inférieure à la moyenne.

Pourtant, les femmes prennent souvent la tête d’initiatives destinées à protéger la santé et l’environnement. Elles ont lancé le mouvement Chipko qui se bat contre le déboisement des forêts du Nord de l’Inde et font aussi campagne contre l’agriculture faisant un usage intensif de produits chimiques dans l’ensemble du sous-continent indien. Au Ghana, les terres cultivées par des femmes conservent leur fertilité plus longtemps que celles des hommes. Et au Royaume-Uni, la moitié des agriculteurs biologiques sont des agricultrices, ce qui veut dire qu’elles sont dix fois plus nombreuses que les hommes à pratiquer ce type d’agriculture.

Geoffrey Lean






Mortalité maternelle par région, 1995







Naissances assistées par un personnel de santé qualifié (%), 1995-2000







Femmes ayant au moins un enfant dés 20 ans (%), et niveau d’instruction







Illettrisme chez les femmes et taux de fécondité total







Estimation de la proportion d’adultes séropositifs (de 15 á 49 ans) qui sont des femmes (fin 2003) et jeunes (de 15 à 24 ans) infectés par le VIH/sida (2000)







Pourcentage de la population qui doit marcher pendant plus d’une demi-heure pour chercher de l’eau (Echantillon de pays africains, 2001 ou données les plus récentes)





Décàs attribuables à des causes environnementales, 20000




Ce numéro:
Sommaire | Editorial K. Toepfer | Il reste du chemin à parcourir | Un consensus pratique | L’autonomisation des femmes | Des stratégies également efficaces | Personnalités de premier plan | Tranquillité d’esprit | Les jeunes filles sont l’avenir | L’énergie au service du changement | En bref : Les femmes, la santé et l’environnement | Aishwarya Rai | Une opportunité sans précédent | Publications et produits | Un héritage chimique | Une invasion toxique | Autonomisation d’abord | Des citoyennes engagées | Une perspective féminine | Après tout, « nature » est un mot féminin... | Une voix unique

 
Articles complémentaires:
Culture, values and the environment 1996
Chemicals 1997
La pauvreté, la santé et l’environnement, 2001
Sommet mondial sur le développement durable, 2002
Les substances chimiques, 2002
L’énergie, 2003
Eau, assainissement et humanité, 2003


AAAS Atlas of Population and Environment:
Population and natural resources
Population, waste and chemicals