Produits et publications



Le Rapport annuel du PNUE 2004 fait le bilan des travaux et réalisations de l’organisation durant l’année écoulée. Aux chapitres « l’ère des partenariats » et « La protection des ressources naturelles », il examine les progrès réalisés par le PNUE au niveau de la collaboration avec la société civile, le secteur privé, les organisations internationales et les gouvernements en matière de promotion du développement durable et de la protection des fondations environnementales sur lesquelles repose la société humaine. Le rapport est disponible auprès de www.earthprint.com.

Depuis sa création en 1972, le PNUE entretient des rapports privilégiés avec la société civile dans la lutte en faveur de l’environnement et, depuis cette date, les ONG sont de plus en plus influentes au niveau des relations internationales. Une nouvelle brochure de 30 pages, UNEP and Civil Society: Thirty Years of Partnership (Le PNUE et la société civile : trente ans de partenariat) retrace l’évolution du dialogue entre les parties prenantes, les groupes principaux et le PNUE durant les trois dernières décennies, et montre comment les partenariats ont permis une meilleure participation aux délibérations.

Soucieuse d’assurer sa présence sur le futur marché des véhicules peu polluants, la Chine a investi plus de 100 millions de dollars dans un projet de recherche gouvernemental axé sur les piles à combustible et les voitures et autobus hybrides. Des prototypes de voitures et de bus à cellule de combustible ont été testés sur des milliers de kilomètres, et un premier bus hybride – alimenté à l’essence et à l’électricité – est entré en service à Wuhan dans la province de Hubei. Ses émissions étaient inférieures d’un tiers à celles de véhicules classiques. La nouvelle fait suite à la décision, en Europe comme aux Etats-Unis, de couronner « voiture de l’année 2004 » la Toyota Yaris hybride. Xu Jing, Vice-directeur des départements de Hautes technologies du Ministère des Sciences et de la Technologie, a déclaré que son pays visait à « bâtir ses propres véhicules capables de concurrencer ceux de l’industrie automobile future des pays développés ».

L’Annuaire GEO 2005 est le second d’une importante série d’ouvrages qui guident les dirigeants dans leurs décisions et dynamisent l’action future pour la réalisation du développement durable. Issu du rapport phare du PNUE sur l’Avenir de l’environnement mondial (GEO), il vise à combler le fossé entre la science et les politiques. Il souligne les grands progrès et problèmes environnementaux rencontrés cette année aux plans régionaux et mondiaux, et leurs implications. Il met l’accent sur les orientations principales et instruments qui ont une importance pour le développement durable. Et il vient renforcer les analyses de tendances des questions environnementales des futurs rapports GEO complets et d’autres publications scientifiques. Il est disponible en anglais, français, espagnol, arabe, chinois et russe. Il est disponible auprès de www.earthprint.com ($20, port et emballage non compris).

L’excellent programme de Droit de l’environnement du PNUE vient de publier toute une série d’ouvrages importants, dont voici les principaux : une version actualisée et plus complète du UNEP Training Manual on Environment Law (Manuel de formation du PNUE au droit de l’environnement), qui constitue un grand ouvrage de formation et d’enseignement pour les pays en développement ; le Judges Handbook of Environmental Law (Manuel de droit de l’environnement à l’usage des juges), qui aide les magistrats à comprendre et à faire appliquer le droit environnemental ; les Texts of Selected Documents on International Environmental Law, (Textes de plusieurs documents sur le droit environnemental international), un ouvrage de référence complet et facile à utiliser ; le Compendium of Summaries and Judgements in Environment-related Cases (Compendium des résumés et jugements d’affaires liées à l’environnement), qui constitue une riche source de précédents judiciaires concernant les problèmes environnementaux ; le UNEP Judges Programme, (Programme des Juges du PNUE), qui fait le bilan de cette initiative innovatrice ; et le UNEP Environmental Law Programme: Thirty Years of Progress (Programme de droit de l’environnement du PNUE : trente ans de progrès), qui présente les principales réalisations du PNUE dans ce domaine.

«Refroidi grâce au soleil » est le slogan d’une nouvelle initiative prise par la multinationale Unilever, qui utilise l’énergie solaire pour refroidir ses bacs réfrigérés pour crèmes glacées. Cinq bacs ont été testés sous la chaleur torride des Jeux olympiques d’Athènes. Pour la société, c’est un exemple de la manière dont elle « essaie de réduire son impact sur l’environnement, et notamment sur le changement climatique ». Elle commercialise également des réfrigérateurs fonctionnant aux hydrocarbures, technologie que l’organisation Greenpeace avait été la première à utiliser. Contrairement aux autres fluides réfrigérants, ceux-ci n’attaquent pas la couche d’ozone et n’augmentent pas le réchauffement mondial – tout en consommant jusqu’à 9 % d’énergie en moins


Photos : Philipp Meise/University of Bradford, Unilever


Ce numéro:
Sommaire | Editorial K. Toepfer | Le réveil | La sécurité ça se plante ! | Une paix naturelle | Personnalités | Il n’est plus temps de tergiverser | Attirer les investissements privés | Réorientons le débat sur l’énergie et la sécurité | En bref : Sécurité environnementale | Profil : Salman Ahmad | Combien de planètes Terre ? | Casques verts | Produits et publications | Initiative pour le changement | Sécurité et turbulence | L’eau et la guerre | Vaincre la « malédiction des ressources » | Le vert, couleur de la paix | C’est une question de pauvreté

 
Articles complémentaires:
Joachim Milberg: Zéro litre aux 100 (L’énergie) 2001
Maria Maack: L’Islande brise la glace (L’énergie) 2003
Personalités de premier plan (Mers, océans et petites îles) 2004