Notre Planète dans un fichier pdf (700k)

Editorial
Klaus Töpfer, Directeur exécutif, PNUE

Construire des partenariats, mobiliser des ressources
Ioan Jelev, Secrétaire d’Etat roumain à l’Environnement, évoque les réalisations de la dernière Conférence des parties et il se réjouit de la prochaine

Beaucoup à débattre, beaucoup à faire
Sachiko Kuwabara-Yamamoto, Secrétaire exécutive de la Convention de Bâle, décrit les réalisations de la Convention de Bâle et les enjeux à venir

Une Convention trop discrète
Elliot Morley, Ministre britannique de l’Environnement, se félicite des réussites de la Convention de Bâle tout en souhaitant une médiatisation et une focalisation accrues de la mise en œuvre stratégique

Adolescence et difficultés financières
Everton Vieira Vargas, Directeur, Département de l’Environnement et des Questions spéciales au Ministère brésilien des Relations étrangères, considère qu’il est plus urgent de mobiliser des fonds pour mettre en application la Convention de Bâle que de débattre de son efficacité ou de son élargissement

Une œuvre inachevée
Richard Gutierrez, analyste des politiques sur les toxiques au BAN (Basel Action Network), considère que la Convention de Bâle n’a pas encore eu raison de la folie et du cynisme du commerce des déchets toxiques et il appelle à des partenariats efficaces permettant d’élaborer des solutions durables

Une synergie nouvelle
Suzanne Arup Veltzé, Directrice générale de l’ISWA, décrit l’excellent partenariat dans le cadre duquel trois grands acteurs internationaux de la gestion des déchets ont conjugué leurs efforts au profit du développement

De nouveaux défis
Philippe Roch, Secrétaire d’Etat et Directeur de l’Office fédéral suisse de l’Environnement, des forêts et du paysage, présente les questions qui seront abordées par la Convention de Bâle et invite les pays à s’engager à renforcer celle-ci