Construire des partenariats,
mobiliser des ressources

 
Ioan Jelev évoque les réalisations de la dernière Conférence des parties et il se réjouit de la prochaine

La sixième réunion de la Conférence des parties de la Convention de Bâle – organisée du 9 au 14 décembre 2002 à Genève – fut mémorable : de nombreuses décisions furent prises et elle se termina au petit matin ! En tant que Président de la COP6, j’ai grand plaisir à vous souhaiter la bienvenue dans ce supplément spécial du magazine Notre Planète, à l’occasion de la septième réunion de la Conférence des parties de la Convention de Bâle.

La COP6 examina de nombreux points liés à la mise en application de la Convention, à ses amendements et annexes, et à ses modalités institutionnelles, de financement et de procédure. Nombre des décisions qu’elle prit à cette occasion affinaient la Convention en adoptant des lignes directrices techniques sur la gestion écologiquement rationnelle des déchets biomédicaux et hospitaliers, des déchets plastiques, des piles au plomb usagées et du désarmement de navires. La COP6 établit également le budget pour l’exercice 2003-2005, elle convint d’un mécanisme de conformité pour la Convention, adopta un Plan stratégique et finalisa l’Accord cadre sur l’implantation juridique des Centres régionaux. Elle préparait ainsi le terrain pour une mise en application aisée de la Convention et en facilitait les mécanismes de soutien. La COP7 continuera dans cette voie.

Le thème de la COP7, « Partenariat pour relever le défi posé par les déchets à l’échelon planétaire », a été choisi en tenant compte de l’enjeu toujours plus important que constitue la gestion écologiquement rationnelle des déchets dangereux dans un contexte de production croissante dans de nombreux pays. Elle appelle à une approche intégrée de la gestion des déchets dangereux et municipaux, au sein de laquelle la réussite passe obligatoirement par des partenariats avec et entre des organisations internationales, des gouvernements, l’industrie et la société civile.

La COP7 mettra fortement l’accent sur la définition du rôle de la Convention de Bâle au niveau de l’élaboration de partenariats permettant de relever le défi mondial des déchets. La mobilisation de ressources suffisantes pour que les parties parviennent à une mise en œuvre efficace de la Convention représente un aspect important de ces partenariats.

J’adresse tous mes vœux de réussite à la COP7


Ioan Jelev est le Secrétaire d’Etat roumain à l’Environnement et l’ancien Président de la COP6 de la Convention de Bâle.

Photo : Banson


Ce numéro:
Sommaire | Editorial K. Toepfer | Construire des partenariats mobiliser des ressources | Beaucoup à débattre, beaucoup a faire | Une Convention trop discrete | Adolescence et difficultes financieres | Une œuvre inachevee | Une synergie nouvelle | De nouveaux défis

Articles complémentaires:
Hazardous Waste 1999



Secretariat of the Basel Convention:
COP7