Notre planète flanche sous le poids d'un mode de vie non durable. Jour après jour, année après année, nous utilisons plus de ressources qu'elle ne peut en produire et nous la polluons plus vite qu'elle ne peut se nettoyer et se renouveler. C'est une voie qui débouche sur l'abîme, promesse d'un désastre certain - pour notre génération et les générations futures.

Toutefois, il existe des peuples qui, pendant des millénaires, ont élaboré des cultures, chéri des traditions et suivi des styles de vie en harmonie étroite avec leur environnement naturel. Ils entretiennent une profonde relation spirituelle avec la terre et la nature. Ces peuples chassent et cultivent la terre de manière traditionnelle le temps de subvenir à leurs besoins - puis, ils marquent des pauses. Ils pourraient produire plus et épuiser leurs ressources - mais, de leur propre chef, ils ne le font pas, par respect pour la terre et parce qu'ils savent qu'à longue échéance, ils signeraient leur propre arrêt de mort. A l'inverse de la plupart des peuples aujourd'hui, surtout ceux d'Occident, ils consomment modérément, ils gaspillent un minimum et réutilisent leurs ressources pour préserver le bien-être collectif de tout le groupe.

Le reste du monde a beaucoup à apprendre de ces groupes autochtones. Et pourtant, au lieu de suivre leur exemple, nous les avons marginalisés et persécutés. Lorsque Christophe Colomb est parti pour la première fois pour les Amériques, entre 6 et 9 millions de peuples autochtones vivaient en Amazonie ; il en reste 200 000 maintenant et nombreux d'entre eux font actuellement face à des pressions pour abandonner leurs styles de vie traditionnels et leurs terres. D'autres peuples ont complètement disparu. Il faudrait garantir à ces peuples l'espace vital et le respect qui leur est dû, le droit de vivre sur leurs terres de la manière qui leur convient. Nous devons les aider à préserver leur sagesse ancestrale et leurs savoirs qui sont, à nous aussi, si bénéfiques.

Personne ne suggère que tout le monde devrait adopter le style de vie des peuples autochtones. Mais si nous adoptions leur philosophie visant à préserver les ressources planétaires et à vivre de façon durable, nous assurerions la survie de notre précieuse planète et, accessoirement, notre propre prospérité.

Illustration : Deia Schlosberg

 
   
   
 
Si tu as des idées, des nouvelles ou une opinion à nous communiquer, n'hésite pas à écrire à Tunza par e-mail : tunza@ourplanet  
         
  << Dernier  
Prochain : Un peuple aussi peut être menacé d'extinction >>
 
   
  Liens relatifs :
Version PDF
         

  Ne piétinons pas notre planète Ma vie avec les Nahuas Une médecine sauvage Protégeons l'Arctique Réactions chimiques Tunza répond
  Les héros de l'environnment A l'écoute de la nature Une richesse vivante Peuples autochtones En « roue libre » Payons le juste prix !
  Le monde est entre nos mains « Prenez ma vie » Des arbres sages Prévoir le long terme Histoires de la Création Les solutions des mers du Sud
  Héro des Samis 7 merveilles Au sujet de Tunza Tunza English Version Versión española