D'ici à 2015, tous les Etats membres des Nations Unies se sont engagés à :

Réduire l'extrême pauvreté et la faim
 
  • Réduire de moitié la proportion de la population dont le revenu est inférieur à un dollar par jour.
  • Réduire de moitié la proportion de la population qui souffre de la faim.
Assurer l'éducation primaire pour tous
 
  • Donner à tous les enfants, garçons et filles, les moyens d'achever un cycle complet d'études primaires.
Promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes
 
  • Eliminer les disparités entre les sexes dans les enseignements primaire et secondaire d'ici à 2015, si possible, et à tous les niveaux en 2015 au plus tard.
Réduire la mortalité infantile
 
  • Réduire de deux tiers le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans.
Améliorer la santé maternelle
 
  • Réduire de trois quarts le taux de mortalité maternelle.
Combattre le VIH/sida, le paludisme et d'autres maladies
 
  • Stopper la propagation du VIH/sida et commencer à inverser la tendance actuelle.
  • Maîtriser le paludisme et d'autres grandes maladies, et commencer à inverser la tendance actuelle.
 
Assurer un environnement durable
 
  • Intégrer les principes du développement durable dans les politiques et programmes nationaux ; inverser la tendance actuelle à la déperdition des ressources environnementales.
  • Réduire de moitié le pourcentage de la population qui n'a pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau potable.
  • Améliorer sensiblement la vie d'au moins 100 millions d'habitants de taudis d'ici à 2020.
Mettre en place un partenariat mondial pour le développement
 
  • Poursuivre la mise en place d'un système commercial et financier multilatéral ouvert, fondé sur des règles, prévisible et non discriminatoire. Cela suppose un engagement en faveur d'une bonne gouvernance, du développement, et de la lutte contre la pauvreté, tant aux niveaux national qu'international.
  • S'attaquer aux besoins particuliers des pays les moins avancés. La réalisation de cet objectif suppose l'admission en franchise et hors quota de leurs exportations, l'application du programme renforcé d'allègement de la dette des pays pauvres très endettés, l'annulation des dettes bilatérales envers les créanciers officiels, et l'octroi d'une aide publique au développement plus généreuse aux pays qui démontrent leur volonté de lutter contre la pauvreté.
  • Répondre aux besoins particuliers des Etats enclavés et des petits Etats insulaires en développement.
  • Traiter globalement le problème de la dette des pays en développement par des mesures d'ordre national et international propres à rendre leur endettement viable à long terme.
  • En coopération avec les pays en développement, créer des emplois décents et productifs pour les jeunes.
  • En coopération avec l'industrie pharmaceutique, rendre les médicaments essentiels disponibles et abordables dans les pays en développement.
  • En coopération avec le secteur privé, mettre les avantages des nouvelles technologies, en particulier des technologies de l'information et de la communication, à la portée de tous.
 
         
         
  << Dernier : L'ordre du jour de notre génération  
Prochain : Le monde a besoin de toi... >>
 
   
  Liens relatifs :
Millennium Development Goals Version PDF
         

  L’ordre du jour de notre
génération
Objectifs de développement pour
le millénaire
Le monde a besoin de toi... Les jeunes et les ODM Des vies aux choix limités Conditions misérables,
vies de chien
  La propreté fait reculer la pauvreté Des perspectives plus
ensoleillées
Des études récompensées La route de Bangalore Pleins feux sur les solutions Les feuilles mortes se ramassent à la pelle…
  L’Objectif n° 7 L’avenir du monde Les initiatives des jeunes De l’eau, de l’eau partout... Action ! La mode au service de l’eau
Tunza répond à vos questions Fais partie d’un club ! Du lait et du miel Sus à la maladie La formule magique Sortir de l’ombre
  7 merveilles   Au sujet de Tunza Tunza English Version Versión española