Niché sur les hauteurs de l'Himalaya, le petit royaume du Bhutan a probablement fait plus que tout autre pays au monde pour intégrer les principes du développement durable à ses politiques et programmes. Plaçant l'environnement au cœur de sa constitution et de son développement, il continue à être une oasis de verdure dans une chaîne de montagnes de plus en plus érodée. Les trois quarts de la superficie du Bhutan sont toujours couverts de forêts qui abritent une faune très riche. Un quart de ces forêts sont protégées. Le tourisme est limité et l'industrie se développe dans le respect de l'environnement.
photo : Topfoto

 

 
         
  Lorsque l'Afrique du Sud a accédé à la démocratie en 1994, plus de 12 millions de personnes n'avaient pas accès à l'eau potable et 20 millions ne disposaient pas d'assainissement. Le nouveau gouvernement a fait de ces deux services une priorité. En dix ans, il a apporté l'eau potable à près de dix millions de personnes, et l'ensemble de la population devrait en bénéficier d'ici à 2008. L'assainissement, qui représente une tâche encore plus ardue, progresse également à grands pas, et le pays tout entier devrait être équipé d'ici à 2010. Dans ces deux domaines, l'Afrique du Sud caracole en tête des buts fixés dans les Objectifs de développement pour le millénaire, prouvant ainsi que lorsque la volonté politique est là, tout devient possible.
photo : S. Sprague/Still Pictures
   
         
  « Stop treating the soil like dirt » (Arrêtez d'abuser de la terre), peut-on lire sur un autocollant apposé à l'arrière de certains véhicules. Pourtant, en Afrique comme dans une bonne partie du monde, des centaines de millions d'hectares sont surexploités. Lorsque la terre s'appauvrit, les récoltes diminuent. Heureusement, les chercheurs du Centre mondial d'agroforesterie viennent de mettre au point des cultures qui apportent des nutriments au sol. Ces « engrais verts » ont permis de multiplier par deux ou par trois les rendements de dizaines de milliers de cultivateurs pauvres du Kenya, de Malawi, du Mozambique, de Tanzanie, d'Uganda, de Zambie et du Zimbabwe.
photo : E. Tobisch/Still Pictures
   
         
  Au sortir de la tragique guerre civile et du génocide qui ont secoué le pays, le Rwanda a commencé à bâtir une nouvelle société pour ses citoyens, hommes et femmes. Il a adopté une nouvelle constitution garantissant l'égalité des sexes, et a aboli les lois discriminatrices envers les femmes. Avant la fin de l'année, le même nombre de garçons et de filles fréquentera les écoles primaires et secondaires, ce qui est un des ODM. Près de la moitié des parlementaires de la Chambre basse et près d'un tiers de ceux de la Chambre haute sont des femmes, et des Conseils de femmes, uniquement élus par des femmes, ont été spécialement créés.
photo : Topfoto/Imageworks
   
         
  Le Brésil est célèbre pour ses favelas, les bidonvilles accrochés aux coteaux de Rio de Janeiro et qui prolifèrent dans toutes les grandes villes. Aujourd'hui, sa notoriété viendra peut-être de ce que le gouvernement brésilien fait pour améliorer la vie des habitants de ces bidonvilles. Il s'est en effet engagé à faire des progrès considérables, et en 2001 il a adopté une loi visant à créer des villes plus équitables. Il a créé un fonds de 1,6 milliard de dollars destiné à construire de nouveaux logements et à rénover les taudis, mettant notamment en place un système de petits prêts permettant aux familles d'améliorer leur logement. Ayant commencé par moderniser douze bidonvilles, le gouvernement a considérablement étendu le programme initial.
photo : Topfoto/Imageworks
   
         
  La Chine est le pays dont la croissance économique est la plus rapide du monde. Mais elle essaie aussi de se développer en minimisant son impact négatif sur le climat de la terre. De 1996 à 1999, ses émissions de dioxyde de carbone - principale cause du réchauffement mondial - ont diminué d'au moins 6 % alors que l'économie du pays, elle, augmentait de plus de 22 %. La quantité d'énergie utilisée pour chaque dollar de production est aujourd'hui quatre fois moins importante qu'en 1980. Et au début de cette année, la Chine a ralenti ou arrêté la construction de quelque vingt centrales électriques en attendant de connaître exactement leur futur impact sur l'environnement.
photo : H. Schwarzbach/Still Pictures
   
         
  En Inde, des millions de gens ne sont désormais plus obligés d'utiliser des seaux d'aisance. Une association bénévole a en effet entrepris la construction de toilettes bon marché mais hygiéniques. Sulabh International a installé les nouvelles toilettes - qui tiennent compte de la rareté de l'eau et fonctionnent avec deux litres d'eau au lieu de dix - dans un million de foyers, et implanté également 5500 toilettes publiques utilisées chaque jour par dix millions d'Indiens. Certaines villes sont si impressionnées qu'elles ont demandé à l'organisation de prendre en charge l'assainissement de leur région.
photo : Sulabh International
   
         
  << Dernier : Sortir de l'ombre  
Prochain : « Focus on Your World, 2004-2005 » >>
 
         
  Liens relatifs :
Millennium Development Goals Sulabh International World Agroforestry Centre Version PDF
         

  L’ordre du jour de notre
génération
Objectifs de développement pour
le millénaire
Le monde a besoin de toi... Les jeunes et les ODM Des vies aux choix limités Conditions misérables,
vies de chien
  La propreté fait reculer la pauvreté Des perspectives plus
ensoleillées
Des études récompensées La route de Bangalore Pleins feux sur les solutions Les feuilles mortes se ramassent à la pelle…
  L’Objectif n° 7 L’avenir du monde Les initiatives des jeunes De l’eau, de l’eau partout... Action ! La mode au service de l’eau
Tunza répond à vos questions Fais partie d’un club ! Du lait et du miel Sus à la maladie La formule magique Sortir de l’ombre
  7 merveilles   Au sujet de Tunza Tunza English Version Versión española