photo : P. De Luca/PNUE/Topham
 

Grâce au nouveau puits de son village dans le district de Wolisol, en Ethiopie, Zetatute peut enfin aller à l'école. Avant, elle devait parcourir cinq kilomètres à pied pour aller puiser de l'eau à la rivière. Le retour était encore plus pénible, puisqu'elle rapportait un réservoir d'eau plein d'eau presque aussi grand qu'elle.

Pour Zetatute - comme pour des millions de personnes à travers le monde - l'eau du robinet, qui fait partie du quotidien dans les régions riches du monde, est un luxe inaccessible. Dans les régions arides et pauvres, la plupart des gens n'ont pas le choix : ils parcourent chaque jour des kilomètres à pied pour aller chercher de l'eau. Un être humain peut survivre pendant quarante jours sans manger, mais seulement cinq sans boire.

Partage équitable
Bien que près des trois quarts de surface terrestre soient couverts d'eau, il n'y a que 2,5 % d'eau douce - et les humains ont accès à moins d'un quart de cette eau douce. Le plus surprenant, c'est que cela devrait largement suffire à couvrir nos besoins - à condition bien sûr que le partage soit équitable.

Selon les Nations Unies, l'être humain a besoin d'un minimum de cinquante litres d'eau par jour pour se désaltérer et cuisiner, assurer son hygiène et son assainissement. Pour que tout le monde sur terre puisse bénéficier de cette quantité d'eau, il suffirait de disposer de un pour cent de l'eau utilisée actuellement dans le monde entier. Malheureusement, l'eau est inégalement répartie, par la nature et par les humains, et une personne sur six ne dispose donc pas d'eau potable. Une sur trois n'a pas accès à un assainissement adéquat, et chaque jour, les maladies liées à l'eau font quelque 13 000 victimes.

Les polluants et les maladies résultant de conditions de vie sordides se répandent facilement et menacent des réserves d'eau déjà limitées. Les sources d'eau traversent souvent les frontières politiques et socioéconomiques - tout comme les produits polluants qu'elles contiennent.
P. Thakur/ PNUE / Topham

 

Cibles cruciales
Lorsque les dirigeants mondiaux se sont réunis en l'an 2000 pour décider des Objectifs de développement pour le millénaire (ODM), ils se sont fixé comme objectif de réduire de moitié le nombre de personnes n'ayant pas accès à une eau non polluée. Deux ans plus tard, à l'occasion du Sommet de la Terre de Johannesburg, ils adoptaient la même cible pour l'assainissement rudimentaire.

Atteindre ces deux objectifs est crucial pour la plupart des ODM. Faisant officiellement partie du septième objectif - assurer la durabilité environnementale - ces cibles sont aussi essentielles pour éliminer la pauvreté (objectif n°1), améliorer la santé (objectifs n°4, 5 et 6), réaliser l'éducation primaire universelle (objectif n°2) et promouvoir l'égalité des sexes (objectif n°3).

On ne pourra pas vaincre la pauvreté ou améliorer la santé tant que le manque d'eau potable et d'assainissement continuera à provoquer des maladies et des décès. La corvée d'eau empêche les enfants d'aller à l'école. Et ce sont généralement les femmes et les fillettes qui en sont chargées.

Progrès inégaux
Dans l'ensemble, et malgré le retard pris par l'Afrique subsaharienne, le monde est en bonne voie pour atteindre les ODM concernant l'eau. Mais on estime que pour 2,6 milliards de personnes - soit la moitié de la population du monde en développement - les conditions d'assainissement ne se sont pas améliorées, notamment pour les deux milliards d'habitants des campagnes. Si les progrès ne s'accélèrent pas considérablement, la cible de l'assainissement ne sera pas atteinte pour un demi milliard d'humains.

Lorsqu'une famille accède à l'eau propre et à un assainissement même rudimentaire, ses chances de survie physique et économique augmentent considérablement. Les maladies d'origine hydrique, comme la diarrhée et le choléra font alors beaucoup moins de victimes. Libérées de la corvée d'eau, les femmes et les fillettes peuvent alors se consacrer à des tâches plus productives comme la culture, la cuisine, le ménage et même parfois l'élevage.

 
         
  << Dernier : Les initiatives des jeunes  
Prochain : Action ! >>
 
         
  Liens relatifs :
Millennium Development Goals Version PDF
         

  L’ordre du jour de notre
génération
Objectifs de développement pour
le millénaire
Le monde a besoin de toi... Les jeunes et les ODM Des vies aux choix limités Conditions misérables,
vies de chien
  La propreté fait reculer la pauvreté Des perspectives plus
ensoleillées
Des études récompensées La route de Bangalore Pleins feux sur les solutions Les feuilles mortes se ramassent à la pelle…
  L’Objectif n° 7 L’avenir du monde Les initiatives des jeunes De l’eau, de l’eau partout... Action ! La mode au service de l’eau
Tunza répond à vos questions Fais partie d’un club ! Du lait et du miel Sus à la maladie La formule magique Sortir de l’ombre
  7 merveilles   Au sujet de Tunza Tunza English Version Versión española