Quel est l'objectif de la Journée mondiale de l'environnement ? A qui son message s'adresse-t-il et qui peut y participer ? Karen Jazmin Estrada Rivera, Pérou

Tout au long de la Journée mondiale de l'environnement, les Nations Unies cherchent à sensibiliser le public à l'état de l'environnement et à dynamiser l'action et l'attention politiques dans le monde entier. L'événement rappelle à toutes les nations et à tous les peuples qu'un avenir plus sûr et plus prospère dépendra de populations bien informées et responsables, capables de protéger activement l'environnement. Ainsi, nous pourrons tous apprécier pleinement la vie sur notre planète.

     
A l'heure actuelle, quelles sont les questions écologiques les plus importantes concernant les villes ? Sont-elles très différentes selon que l'on vit dans le monde développé ou en développement ? Faid Souhaili, Mayotte, France

Les problèmes écologiques que connaissent les villes et les pays varient en fonction de l'ampleur des activités humaines et de la pression qui en résulte sur l'environnement. La pollution et la production d'énergie et de déchets arrivent en tête de liste des problèmes auxquels sont confrontées nos zones urbaines encombrées et touchées par l'expansion des transports et des industries. Le transport, par exemple, est la première source d'émissions de dioxyde de carbone issues de la combustion de combustibles fossiles, qui sont principalement responsables du réchauffement mondial.

De nombreuses villes, qui doivent répondre aux besoins d'une population importante, tirent leurs ressources naturelles des zones environnantes. Ce mode de fonctionnement est-il souhaitable - ou même durable ? Tim Riley, Royaume-Uni

Nous ne pouvons pas éviter d'utiliser des ressources naturelles. Elles nous fournissent les biens et services répondant à nos besoins, elles régulent les fonctions de maintien de la vie et enrichissent notre bien-être social. Malheureusement, nous utilisons mal ce capital, et nos besoins et exigences sont en augmentation constante. En plus, nous nous débarrassons dans la nature de nos déchets et de nos émissions nocives. Le grand défi consiste à adopter progressivement des produits et services renouvelables, afin d'améliorer la vie de tous les êtres humains.

Puisque les villes ont besoin de tant d'énergie, pourquoi ne sont-elles pas plus nombreuses à opter pour des énergies renouvelables ? Est-ce que cela ne serait pas logique, économiquement et écologiquement ? Alison Staat-Niederehe, Etats-Unis

Oui, ce serait très logique. Mais les citoyens - les consommateurs comme les producteurs - ne sont pas vraiment conscients de la capacité de charge de notre planète et de l'impact qu'a l'utilisation intensive de ressources naturelles non renouvelables sur les générations actuelles et futures. Il faut que les organisations des secteurs public et privé investissent dans des énergies, des infrastructures et des installations renouvelables.

Comment les jeunes des villes peuvent-ils avoir une influence sur les questions urbaines, qui sont généralement réglées par les politiques, les architectes et les ingénieurs ? Rongling You, Chine
Les politiques et les ingénieurs sont là pour faire les meilleurs choix et pour créer un climat susceptible d'assurer aux citoyens une vie plus saine et plus sûre. Les jeunes peuvent montrer l'exemple, en choisissant des moyens de transport écophiles comme la marche, le vélo, les transports en commun et le covoiturage, et en s'organisant pour faire entendre leurs opinions, notamment en matière d'environnement et d'urbanisme. Ainsi, les politiques et les décideurs seront obligés de tenir compte de leurs exigences.
Il y a cinquante ans, moins d'une personne sur trois vivait en ville. Bientôt, la majorité des êtres humains seront des citadins. Nous sommes donc une espèce de plus en plus urbaine. La nature pourra-t-elle suivre ? Joanna Freitas, Portugal
Si la tendance actuelle à l'urbanisation continue, elle aura de graves implications pour l'environnement et la santé, et les dégâts subis par les écosystèmes seront irréversibles. En adoptant des idées et des initiatives novatrices, nous pouvons éviter ce danger. Si les gens quittent les campagnes, c'est généralement pour chercher en ville de meilleures opportunités. Si les populations semi urbaines et rurales avaient accès à ces opportunités, la tendance et ses impacts s'atténueraient. Cela reste un enjeu majeur.

Si tu as des questions sur l'environnement et le développement tu peux les poser aux spécialistes du PNUE en envoyant un e-mail à cpiinfo@unep.org. Nous essayerons de te répondre dans les prochains numéros.

 
           
 
<< Dernier : L'essai TUNZA Prochain : Des déchets utiles >>
 
             
  Liens relatifs :
World Environment Day Version PDF
 
             

  Préparons une planète urbaine Les éléments essentiels Avec vue sur l'avenir Vivre en ville, mais à quel prix ! L'essai Tunza Tunza répond à vos questions
Des déchets utiles Supersize me ! Le Kaiser vert Des villes plus grandes et plus vertes ? Déchets : les solutions existent La vie dans une déchetterie
  Insolite mais solide Le sport au service de l'environnement L'exode rural de la faune Quand une friche devient réserve Des jardins suspendus 7 merveilles des villes
      Au sujet de Tunza Tunza English version Versión española