Notre génération est en passe de battre un record extraordinaire : nous serons les premiers humains de l'histoire à vivre en majorité en ville. Bientôt, plus de la moitié des habitants de notre planète seront des citadins - après des millions d'années, l'espèce humaine est donc devenue principalement urbaine.

Et la tendance se poursuivra. D'ici à 2030 - lorsque nos enfants auront probablement l'âge que nous avons actuellement - deux tiers des habitants de la terre vivront dans des villes toujours plus étendues. Aujourd'hui déjà, le nombre de citadins - 3 milliards - dépasse le nombre de personnes qui peuplaient notre planète il y a de cela 50 ans. Chaque semaine, la population des villes augmente globalement d'un million d'habitants.

Les villes offrent de multiples opportunités économiques, culturelles et sociales. Mais un grand nombre des crises liées à l'environnement et au développement touchent principalement les villes. Les villes absorbent les ressources de leur propre pays et du reste du monde, et créent ainsi d'énormes « empreintes environnementales » qui sont parfois plus grandes que des nations entières. Les déchets qu'elles rejettent sont responsables de la plupart des cas les plus graves de pollution de la terre, de l'air et de l'eau. Et bien que la pauvreté soit souvent pire à la campagne, elle est plus concentrée - et donc plus explosive politiquement - en ville.

Nous transmettons donc à nos enfants une situation difficile. Heureusement, des mesures sont en train d'être prises un peu partout. Cette année, la Journée mondiale de l'environnement, le 5 juin, mettra l'accent sur les villes vertes. Des maires des quatre coins du monde se réuniront à San Francisco pour les principales festivités.

Les maires partageront leurs idées et leurs expériences face à ces problèmes - et proposeront des solutions. D'ailleurs, la journée aura pour thème « Plan for the Planet » (Un plan pour la planète !). Les maires ont prévu d'adopter la première série d'accords environnementaux jamais conclus entre des municipalités. Ces Accords environnementaux urbains de San Francisco - qui seront signés le jour du 60e anniversaire de la fondation des Nations Unies dans la ville - établiront les mesures permettant d'atténuer le changement climatique, les déchets et la pollution, et de favoriser la faune et les transports en commun.

Il est bon que les maires fixent des objectifs pour notre nouvelle planète urbaine, mais c'est à nous qu'il appartiendra de faire en sorte que ces objectifs soient atteints, car les villes ont un rôle crucial à jouer dans l'organisation d'un environnement durable à l'échelle mondiale.

Si tu as des idées, des nouvelles ou une opinion à nous communiquer, n'hésite pas à écrire à Tunza par e-mail : tunza@ourplanet

 

 
         
  << Dernier  
Prochain : Les éléments essentiels >>
 
   
  Liens relatifs:
World Environment Day Version PDF
         

  Préparons une planète urbaine Les éléments essentiels Avec vue sur l'avenir Vivre en ville, mais à quel prix ! L'essai Tunza Tunza répond à vos questions
Des déchets utiles Supersize me ! Le Kaiser vert Des villes plus grandes et plus vertes ? Déchets : les solutions existent La vie dans une déchetterie
  Insolite mais solide Le sport au service de l'environnement L'exode rural de la faune Quand une friche devient réserve Des jardins suspendus 7 merveilles des villes
      Au sujet de Tunza Tunza English version Versión española