a noix du Brésil - aliment connu depuis fort longtemps des peuples indigènes de la forêt amazonienne - a une telle valeur pour eux qu'elle leur sert même de monnaie d'échange. Pour nous, ce qui fait tout son intérêt, c'est qu'elle illustre la biodiversité en pleine action.

Le noyer du Brésil ou Bertholletia excelsa, qui peut vivre 1 000 ans, pousse à l'état sauvage en Bolivie, au Brésil, en Colombie, en Équateur, au Pérou et au Venezuela. Un seul, parmi les millions d'insectes du monde, l'abeille euglossine, peut le féconder et permettre le développement d'une cabosse contenant une vingtaine de noix.

Ensuite, pour que les noix quittent la cabosse de manière naturelle, il faut que celle-ci se trouve sur le chemin d'un agouti : ce gros rongeur brise la dure coque extérieure avec ses dents extrêmement pointues. Lorsqu'il est rassasié, il enterre les noix restantes et plante donc sans le savoir de nouveaux arbres.

 

   

C'est une noix délicieuse, qu'on utilise pour cuisiner, confectionner des produits de beauté et nourrir le bétail. La cabosse vide peut servir de bol ou de tasse, et d'autres parties de l'arbre, riches en antioxydants, permettent de préparer une tisane qui soigne les maux d'estomac ou de foie.

L'industrie de la noix du Brésil représente des milliers d'emplois. Sur dix ans, il semble qu'il soit plus rentable de récolter les noix d'une forêt que de déboiser celle-ci pour en vendre le bois ou la transformer en pâturage.

La noix du Brésil est caractéristique du délicat équilibre biologique de l'Amazonie. De nombreux humains, animaux et plantes - et pas seulement les abeilles euglossines, les agoutis et les cueilleurs de noix - sont tributaires de ce végétal. C'est notamment le cas de la demoiselle, insecte qui se reproduit dans l'eau de pluie tombée dans les cabosses vides.

On continue d'ailleurs à découvrir de nouvelles utilisations durables pour cette noix. Les scientifiques étudient la possibilité de se servir de l'arbre comme décontaminant, dans la mesure où il absorbe naturellement la radioactivité présente dans le sol

 
             
  << Dernier : Ventes sauvages      
Prochain : But ? Recycler ! >>
 
   
  Liens relatifs :
Brazil Nut Home Page New York Botanical Garden Version PDF
             

  Éditorial Nous ne connaissons
pas l'ampleur de notre
ignorance
TUNZA répond à vos questions Semer la bonne parole Action, engagement, amitié Tunza : Conseillers Jeunesse
Biodiversité : L'actualité Services de l'écosystème Ventes sauvages Une noix qui vaut son pesant d'or But ? Recycler ! Écotourisme
  L'histoire de Sendje Zones protégées Alimentons le débat ! Variété : le prix de la vie 7 Merveilles La biodiversité est partout...
    Au sujet de Tunza Tunza English version Versión española