J.L. Perret/PNUE/Topham  
 

Est-il vrai qu'il y a plusieurs milliers d'années, le Sahara était une savane fertile ?

Le Sahara existe depuis 2,5 millions d'années et cela fait plus de 100 000 ans que des populations vivent sur son pourtour. Durant la dernière période glaciaire, c'était un endroit beaucoup plus humide, mais dès 2500 avant notre ère, il était déjà aussi sec qu'aujourd'hui.

Comment les gens peuvent-ils avoir envie d'habiter dans un désert ? Et que pouvons-nous apprendre de ceux qui y vivent ?

La plupart des gens ne choisissent pas l'endroit où ils habitent, et la majeure partie des pauvres du monde n'ont guère de possibilité d'améliorer leur vie quotidienne. Les pauvres des terres sèches - dont 90 % vivent dans des pays en développement - sont en retard sur le reste du monde en ce qui concerne leur bien-être et leur développement. Pourtant, nous avons beaucoup à apprendre de la manière dont ils s'accommodent d'un environnement très difficile, parvenant même parfois à améliorer celui-ci.

La désertification est-elle un problème mondial ? Pourquoi ceux qui vivent loin des terres sèches devraient-ils s'en soucier?

Tout le monde devrait s'intéresser à la désertification, qui touche un tiers de la superficie terrestre et provoque l'insécurité alimentaire, la famine et la pauvreté. Les tensions sociales, économiques et politiques qui en résultent créent des conflits, aggravent la pauvreté et accélèrent encore la dégradation des terres. Au fur et à mesure qu'elle s'étend, la désertification risque de priver plusieurs millions de personnes de leur foyer et de leurs moyens d'existence. On peut également voir la question sous un angle différent : la poussière qui s'envole du Sahara est responsable de problèmes respiratoires - et ce jusqu'en Amérique du Nord - et elle a un impact négatif sur les récifs de corail. Les tempêtes du désert de Gobi touchent une bonne partie de la Chine, de la Corée et du Japon. Elles sont responsables d'un nombre croissant de fièvres, de toux et de conjonctivites.


Jian Ming Wang/PNUE/Topham

 

Est-il possible techniquement, biologiquement ou scientifiquement d'arrêter l'avancée des déserts et même de renverser la tendance ?

Il y a plusieurs techniques qui se révèlent efficaces pour arrêter l'avancée des déserts, notamment :
• La mise en place de murs de sable barrant la route au vent dominant. Cela permet d'arrêter la progression du sable, en formant une dune artificielle qui stabilise le lieu.
• On peut également utiliser de gros rochers qui constituent eux-aussi un point d'ancrage sur lequel le sable vient s'accumuler.
• En arrosant de pétrole ou d'autres produits susceptibles de couvrir régulièrement le sable - technique du « paillis » - on peut empêcher celui-ci de se déplacer.
• La plantation d'arbres permet de stabiliser le sol, mais ce n'est pas forcément une bonne solution car les arbres ont besoin d'eau.

Comment l'Année internationale des déserts et de la désertification va-t-elle aider le monde à lutter contre la désertification?

L'Année internationale va sensibiliser le monde aux problèmes des déserts et de la désertification. Elle soulignera à la fois les causes de la dégradation et les mesures qui peuvent être prises. Entre autres initiatives, la Journée mondiale de l'environnement (JME) 2006 mettra l'accent sur les priorités de l'Année, en organisant diverses activités à travers le monde. Ces initiatives vont inciter les gens à réfléchir à la question, bien sûr, mais aussi à prendre des mesures, et nous espérons que vous ferez de même.

Que peuvent faire les jeunes pour participer à la lutte contre la désertification?

Les jeunes du monde entier peuvent jouer un rôle crucial dans ce domaine. Ils peuvent s'engager dans une association environnementale (ou même en créer une), dans le cadre de laquelle ils pourront s'informer sur les déserts et la désertification, et sensibiliser le public.

Profitez de l'Année pour organiser des discussions, expositions, campagnes de sensibilisation et autres activités ou tout autre initiative permettant d'améliorer les connaissances et les efforts faits dans ce domaine - et prenez les choses en mains !

 
Si tu as des QUESTIONS sur l'environnement et le développement, tu peux les poser aux spécialistes du PNUE.
Envoie un e-mail à uneppub@unep.org, et nous essayerons de te répondre dans les prochains numéros.
 
  << Dernier : La diversité du désert  
Prochain : L'arganier - arbre de vie >>
 
         
  Liens relatifs :
IYDD PNUE - WED Version PDF
         

  Editorial Sauvons notre sol Gagner du terrain L’année du changement La joie du désert La diversité du désert
Tunza répond à
tes questions

L’arganier – arbre
de vie

Moins d’eau chaque
jour
L’eau virtuelle – une réalité Mobilise-toi ! L’oryx ne disparaîtra pas !
  De l’eau pour les
terres assoiffées
La vie en milieu hostile La musique des
espaces vides
Sécheresses dans les
régions les plus sèches
Les sables mouvants Encore de la diversité
du désert
7 régions, 7 déserts Au sujet de Tunza Tunza English version Versión española